Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub

lundi 04 mars

Un gendarme décède dans le massif des Vosges

0 commentaire

0

Écouter cet article

La Gendarmerie Nationale est endeuillée, suite au décès hier lundi matin d’un gendarme du PGHM de Hohrod dans le massif des Vosges.

Âgé de 43 ans et père d’un enfant, le militaire a perdu la vie au niveau des Spitzkoepfe lors d’un exercice. Alors qu’il venait d’être déposé par hélicoptère avec 3 autres gendarmes, il a été tué sur le coup par un éboulement, un pan entier du couloir se serait détaché. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin lui a rendu hommage sur le réseau social X. « C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès d’un gendarme du peloton de gendarmerie de haute montagne d’Hohrod, dans le cadre d’un exercice de secours en montagne dans le massif des Vosges. Pensées pour sa famille et ses camarades. »

La Gendarmerie Nationale est endeuillée, suite au décès hier lundi matin d’un gendarme du PGHM de Hohrod dans le massif des Vosges.

Âgé de 43 ans et père d’un enfant, le militaire a perdu la vie au niveau des Spitzkoepfe lors d’un exercice. Alors qu’il venait d’être déposé par hélicoptère avec 3 autres gendarmes, il a été tué sur le coup par un éboulement, un pan entier du couloir se serait détaché. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin lui a rendu hommage sur le réseau social X. « C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès d’un gendarme du peloton de gendarmerie de haute montagne d’Hohrod, dans le cadre d’un exercice de secours en montagne dans le massif des Vosges. Pensées pour sa famille et ses camarades. »

0 commentaire

Laisser un commentaire